mercredi 19 septembre 2007

Huayna Potosi, Cordillera Real, 6088m [Bolivie]

Voir position géographique sur le globe : Huayna Potosi

Nous voici donc au pied du Huyana Potosi, majestueuse montagne de la Cordillera Real.

Départ de l´excursion dans les pierres.

Franchissement de quelques rochers...

Nous voilà au premier refuge à 5200m où nous allons passer la nuit. Belle vue n´est ce pas ?

Le matin à 1h du mat, je suis prêt à partir !

Premier passage technique !

Le soleil se lève sur les montagnes et Tommy grimpe dans la neige...

Une des nombreuses pauses durant la fin de l´ascension.

Avant d´arriver au sommet, on passe par une corniche assez sympatique et dangereuse...

Ca y est, j´y suis ! Yeah !!!

Pause avec Tommy, on avait presque du mal à tenir debout !

La vue de la haut, incroyable.

Autre vue sur la cordillère et haut loin sur la gauche on peut apercevoir le lac Titicaca.


Durant notre passage dans les Andes, on avait comme objectif de se faire un mont, et assez haut si possible. Et quand on se trouve à La Paz, on a le choix en matière d´ascensions. Parmi les nombreux monts qui entourent la ville, le Huayna Potosi est le 6000m le plus proche et certainement l´une des montagnes les plus majestueuses de la région. Et ca tombe bien, il est accessible aux débutants en alpinisme comme nous (à condition d´être en très bonne condition physique cependant) ! 6088m, wahou ! Ca fait bizarre de se dire qu´on va monter si haut ! Enfin, si on y arrive... Depuis pratiquement deux semaines entre 3000 et 4000m d´altitude, on n´avait pas de problèmes en ce qui concerne l´acclimatation et on était donc prêt à se lancer dans notre première ascension...

L´expédition se fait en deux jours. Le premier jour, après être parti d´un refuge à 4700m, nous sommes monté jusqu´à un autre refuge à 5200m qui se situe en fait pile à la limite où la neige commence à faire son apparition. Une bonne petite soupe de quinoa, quelques discussions avec les autres "touristes alpinistes" et direct au lit à 19h. Eh oui, le lendemain le départ est prévu pour... 1h du matin !

Très mauvaise nuit en ce qui me concerne mais une motivation intacte au levé pour grimper dans la neige les 900m de dénivelé qu´il nous reste. Dans la nuit noire, nous nous équipons de tout notre matos : chaussures avec piques, piolets et lampes frontales, et par cordées de 3, nous commencons à monter.

Le début est assez facile même si on sent qu´il faut pas trop forcer car on se fatigue très très vite. Après un petit passage technique et alors que le soleil commence à faire son apparition, ca commence à se compliquer. L´altitude rend vraiment les choses plus difficiles, on a du mal à respirer et on doit prendre régulièrement des pauses, même si le guide, qui est lui assez facile, nous pousse à repartir au plus vite à chaque fois ! La dernière heure d´ascension, de loin la plus pentue, aura vraiment été très dure, au point que je me demande si, dans ma vie, j´ai connu quelque chose d´aussi éprouvant. Mais à force de courage et de persévérance, à 8h du matin, nous arrivions au sommet, complètement épuisés, avec comme immense récompense une vue totalement hallucinante à 360 degrés. Et je peux vour dire qu´on est heureux quand on est en haut !

Après avoir bien profité du sommet, nous redescendions évidemment bien plus vite et en deux temps (après une pause au refuge à 5200m) pour reprendre le bus vers la Paz, complètement vidés ! Au final, cela restera une expérience extraodinaire qui fut cependant loin d´être facile, et pourtant je crois qu´on peut dire qu´on est loin d´être les moins sportifs avec Tommy ! 6088m, ca fait plaisir ! Ca faisait un petit moment que j´avais envie de faire de l´alpinisme, c´est fait ! Et je crois que cette fois ne restera pas la dernière...

3 commentaires:

Cyrill a dit…

slt,
Bravo en tout cas parce que meme les photos sont incroyable et vertigineuse...
Un monta 6000m c'est pas du gateau et on dirait que tu en as quand meme bien souffert^^
Aller bon voyages!!
a+

Vince a dit…

Merci Cyrill !!
Et relis tes messages avant de les poster hein ;)

Rom a dit…

Impressionnant...