jeudi 13 septembre 2007

Problèmes de banque...

Jeudi 2 août, Buenos Aires. Après un levé très matinal (12h), on sort de notre auberge de jeunesse pour aller visiter un peu la ville. On s´arrête au passage dans un Internet Café pour aller voir nos mails, vite fait. J´en profite pour aller voir l´état de mon compte bancaire Anglais chez Barclays. Et là, il y a comme un gros problème...

3400 Pounds (soit à peu près 5100 Euros), c´est le montant qu´il manque sur mon compte, rien que ca !! Quand je vous disais qu´il ne nous étais rien arrivé au Brésil, eh bien en fait pas vraiment... Depuis pratiquement 2 semaines, il y avait chaque jour des retraits de grosses sommes dont je n´avais pas la moindre idée de la provenance. Et comme je n´avais perdu ni ma carte ni donné mon code à qui que ce soit, c´était plus qu´étrange... Deux minutes plus tard j´appelais ma banque pour bloquer immédiatement mon compte et arrêter que mon compte fonde comme neige au soleil.

En fait, auparavant, j´avais déjà connu des problèmes d´un autre genre avec cette carte. Depuis mon arrivée au Brésil, j´avais beaucoup de mal à trouver des cash machines avec lesquelles je pouvais retirer de l´argent. Au bout de quelques jours au Brésil, il n´y en avait même aucune qui marchait. Sur mon compte, j´avais cependant remarqué que deux débits n´avaient pas leur place mais je ne m´étais pas inquiété, croyant que c´était un problème de synchronisation des banques ou un truc du genre, comme si, par exemple, des retraits qui n´auraient pas fonctionné auraient quand même été débités. Du coup j´avais appelé ma banque qui avait en fait bloqué mon compte et, dans le besoin, je leur avait demandé de le réactiver. Grosse erreur...

Revenons donc à ce jeudi 2 août. OK, mon compte est bloqué, je n´aurais plus de problèmes. Reste maintenant à se faire rembourser et c´est pas une mince affaire... Le courrier pour que j´engage l´investigation ne peut être envoyé qu´à mon adresse Anglaise. Or je n´habite plus en Angleterre... Heureusement j´ai des anciens colocs sympas qui forwardent ca à mes parents en France. Ceux-ci les scannent pour me les envoyer par emails (bien plus rapide et sûr que par courrier...).

Nous sommes le samedi 11 août et nous sommes à San Pedro de Atacama, complètement perdus au milieu du désert de l´Atacama. Je vais voir mes emails : bien que la ridicule connexion Internet m´oblige à attendre plus d´une heure pour tout télécharger, j´ai bien recu la veille les documents scannés. Il y a un petit truc qui m´inquiète cependant : la mention "Failure to return the paperwork within the next 10 days will indicate that you now accept full responsability for all previously disputed transactions", datée du 2 août...

Je commence à stresser un peu, j´essaye d´appeler le service d´investigation de Barclays mais ils ne bossent pas le weekend, et on doit partir le lundi matin pour Uyuni pour 3 jours de 4x4 sans aucun accès à un seul moyen de communication... Je décide donc de remplir les documents au plus vite et d´essayer de les envoyer par fax le lendemain, quand le seul lieu où on peut envoyer des faxs de toute la ville sera ouvert. Et là il y a un truc qui tombe bien c´est que Alexander, l´Allemand qui est dans la même chambre que nous à l´auberge de jeunesse, a travaillé 3 ans dans une banque et connait bien tout ca. Il me donne une aide précieuse pour remplir les documents et m´explique par ailleurs qu´au Brésil, les truands possèdent des techniques très perfectionnées pour voler de l´argent... En fait, il semblerait donc que je me sois fait scanner ma carte grace à un système installé à l´intérieur de la cash machine et que mon code ait été connu par un système de caméras et de mirroirs !

Le lendemain j´envoyais donc mes faxs (avec une belle facture de pas loin de 15 Euros pour même pas 10 faxs...) sans savoir s´ils arriveraient un jour de l´autre coté de la planète, bien que j´en avais la confirmation... Quelques jours après, je téléphonais à ma banque pour avoir des nouvelles et... ouf c´était bon, j´étais remboursé en intégralité ! Soulagement. J´ai même gagné un peu d´argent dans l´histoire mais ca il faut pas le dire (et puis de toute facon ca permet de rembourser tous les frais de communication...) !

Voilà donc l´histoire en bref ! Pas vraiment facile de gérer ca à distance et je remercis beaucoup mes parents, mes colocs et Alexander pour leur aide !

3 commentaires:

Gallion a dit…

Tu n'habites plus en Angleterre, mais après ton tour du monde, tu comtpes y retourner ? Londres te manques ?

Vince a dit…

Quand on est en train de faire le tour du monde dans de beaux pays où en plus il fait beau, Londres ne manque pas vraiment non.
Après mon tour du monde, je ne suis pas décidé sur ma destination mais je pense qu'il y a plus de chance que je revienne dans le Sud-Ouest de la France...

Fab a dit…

Je contre !