samedi 15 décembre 2007

Tongariro National Park [Nouvelle-Zélande]

Voir la position géographique sur le globe : Tongaririo National Park

Les nuages semblent accrochés aux volcans au départ de la marche...

C'est parti pour une journée de randonnée !

Une petite éclaircie passagère nous permet de voir un morceau de volcan, yeah !

Facile les randonnées en Nouvelle-Zélande !

La neige commence à tomber dans la montée...

Et c'est carrément la tempête en-haut ! On voit à peine les lacs turquoises...

Un petit lac gelé.

Fab, on t'avait pourtant dit de mettre un pantalon ! ;)

Poursuite de la marche à l'intérieur d'un cratère, les pieds dans la neige...

Quand on redescend, il fait déjà plus beau !

Bon, voilà ce que ca donne quand il fait beau en été sinon (photo de Seb).

Oui, c'est définitivement mieux quand il fait beau... (photo de Seb encore)


Après une semaine en Nouvelle-Zélande, on commencait enfin les choses sérieuses avec le Parc National de Tongariro, classé sur la liste du patrimoine mondial établie par l'UNESCO, premier parc national créé en Nouvelle-Zélande et le quatrième à voir le jour au niveau mondial. Un joli programme en perspective. Le parc inclut de nombreux volcans avec une roche de couleur sombre et, pour les amateurs du Seigneur des Anneaux, il a été utilisé dans le film pour le Mordor...

Evidemment, l'une des 9 fameuses Great Walks de Nouvelle-Zélande se trouve ici. Trois jours sont cependant nécessaires pour l'accomplir donc on s'est replié vers le Tongariro Crossing, une marche d'un seul jour qui traverse le parc et ses volcans, considérée comme l'une des meilleures marche d'un jour au monde. Sept heures sont soit-disant nécessaires, on en aura encore une fois besoin de beaucoup moins...

Le problème c'est qu'on est pas encore en été et que le climat est bien souvent assez perturbé en cette saison. A l'approche du parc, on voit quelques nuages accrochés aux volcans sans vraiment s'inquiéter : de loin, ca paraît juste être quelques petits nuages pas bien méchants... La marche commence par une partie plus ou moins plate pendant laquelle on peut se rendre compte du confort de la randonnée en Nouvelle-Zélande : sur de nombreuses portions, on ne marche pas par-terre mais sur des passages en bois ou en métal construit expressement ! J'en étais presque à me demander s'il n'y aurait pas un ascenceur pour nous faire monter en haut du volcan !

Pas d'ascenceur bien évidemment mais une longue montée abrupte assez dure et fatiguante où les nuages sont de plus en plus menacants et où il commence à neiger et à faire bien froid ! Quand on arrive en haut, à 1800m, c'est carrément la tempête de neige et la visibilité est très limitée. Et c'est bien dommage car on ne peut pas vraiment admirer les cratères et les lacs turquoises. On est en plein milieu de magnifiques volcans mais on ne peut même pas les voir ! Ce ne sera finalement que quand on commencera la redescente qu'on retrouvera la visibilité...

Un temps pas vraiment idéal donc mais ca donnait cependant une petite dose de piment et d'aventure. Et même si on n'a pas pu admirer la beauté du parc sous son plus beau jour, cette marche était tout de même exceptionnelle. Je confirme : sans aucun doute l'une des meilleures au monde à faire en un jour !

4 commentaires:

Fab a dit…

Je t'avais dit qu'il fallait passer par les grottes de la Moria (spécial dédicace aux fan de LOTR...)

Vince a dit…

Mais ouai ! Passer par les grottes de la Moria ! Et puis voler sur le dos d'un dragon aussi on y a pas pensé ! ;)

Tommy a dit…

Vince, ya finalement toujours quelqu'un avec toi pour prendre de meilleures photos ! ;-)
J'ai du mal a suivre le rythme sinon (pas d'internet a toulouse ...), mais ca a l'air sympa la NZ pour les randos !!!

Vince a dit…

Avec toute l'experience "Internet Cafe" que tu a accumule en Am du Sud, tu peux continuer a Toulouse !