mercredi 5 décembre 2007

Nana la Polynésie Française !

Tahiti.

Moorea.

Huahine.

Raiatea.

Bora Bora.

Rangiroa.

La nourriture Polynésienne, un régal !

Et un petit souvenir avant de partir !


Avant tout, je voudrais dire un grand merci à Seb et Vaitea pour m'avoir accueilli et pour tout le reste. Merci beaucoup, j'ai vraiment apprécié les deux semaines passées en votre compagnie.

Deux semaines, un temps finalement assez court pour visiter la Polynésie Française, ses nombreuses îles et son immense étendue. Mais j'ai cependant eu le temps de voir l'essentiel en visitant tout de même six îles (Tahiti, Moorea, Huahine, Raiatea, Bora Bora et Rangiroa).


Le paradis sur terre

La première impression qu'il reste d'un tel voyage est la beauté permanente des paysages. Partout où on va, on trouve des coins paradisiaques et des plages plus belles les unes que les autres. Les eaux sont d'un turquoise à couper le souffle et remplies d'une faune incroyable. Les habitants, habitués à vivre là en permanence, ne se rendent surement pas compte autant que les touristes de la beauté qui les entoure. C'est amusant de comparer la vie d'un habitant d'un atoll et celle d'un habitant de la région parisienne...

Et quand on parle de Tahiti, on pense toujours aux plages mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi la montagne et de très beaux reliefs même si je n'ai pas vraiment pu en profiter, faute au mauvais temps...

Un temps qui fut donc pas si bon que ca. La température était bien là mais le soleil se faisait désirer. Tout simplement la faute à pas de chance ! Après deux jours de pluie en trois mois en Amérique du Sud, j'ai cependant pas de quoi me plaindre ! Le climat de la Polynésie Française est chaud et très humide et les moustiques se font bien plaisir. Chaque matin, je me réveillais avec une demi-douzaine de piqures en plus !

Un temps pas extraordinaire (mais pas si mauvais que ca, tout est relatif, beaucoup s'en contenteraient largement...) mais qui ne m'a pas empêché de profiter de la plage, des pensions à quelques mètres de l'eau et des activités aquatiques comme le snorkeling, la plongée ou encore le kayak. Quand je pense qu'en travaillant à Papeete, Seb et Vaitea sont en quelques minutes sur des plages paradisiaques pour passer le weekend, je me dis qu'il y a comme un décalage avec le Londonien qui va faire sa sortie du weekend à Hyde Park... D'un autre côté, chaque chose à ses inconvénients : Tahiti est très isolé avec peu d'activité.


La culture

La grande majorité de la population (je dirais au moins 80%) est d'origine Polynésienne, avec la peau brune. Les quelques autres pourcentages sont partagés entre les Asiatiques, étonnamment très présents, et les Français de la métropole venus s'installer ici. La Polynésie Française possède donc des influences multiples, un genre de carrefour culturel par moments. Mais la culture Polynésienne reste tout de même bien présente. Tout d'abord les gens parlent Tahitien (en plus du Français qu'ils parlent avec un accent assez marrant), un langage étonnant et amusant à écouter, mais on retrouve aussi toute cette culture dans la musique, la danse, la nourriture ou tout simplement le mode de vie.

En ce qui concerne les gens, je les ai trouvé dans l'ensemble très cools et pas stressés. Déjà, petit détail, ici il n'y a pas de vouvoiement, ce qui met moins de "barrières". Quand on marche dans la campagne, les gens disent toujours bonjour et vont parfois même jusqu'à vous serrer la main ! Les habitants sont tranquilles et décontractés, sans esprit de compétition ou de profit. Ainsi, ce serait apparemment pas les meilleurs en business et cela se ressent aussi dans le sport où bien que tous les jeunes surfent, il n'y ait encore jamais eu de grand champion Polynésien... Ils restent cependant les meilleurs dans le sport numéro un de la Polynésie : les courses de pirogue !


La cuisine Tahitienne...

Au niveau de la nourriture, je dois dire que je me suis régalé. Les spécialités Polynésiennes sont vraiment excellentes, principalement à base de ce que l'on trouve le plus sur les îles (poissons, coco, fruits tropicaux, etc...) et cuisinées avec des saveurs uniques. Le plat que j'aurai le plus mangé en deux semaines est le poisson cru, véritable plat traditionnel. Pour ce qui est des boissons, il y a une bière locale : Hinano.


Une destination de rêve, mais une destination privilégiée...

Alors que certains habitants vivent apparemment dans la pauvreté, la Polynésie Française reste une destination privilégiée. La vie est extrèmement chère et rivalise même avec des villes comme Londres ou Stockholm pour certaines choses. La plupart des touristes sont donc aisés et vont dans des hotels de luxe magnifiques. En fait, même les pensions les moins chères, bien que loin des prix astronomiques des hotels de luxe, restent tout de même chères ! Pas vraiment une destination à conseiller à un backpacker donc (il n'y a même pas d'auberge de jeunesse à Papeete) !


Souvenir unique...

Je garderais de très bon souvenirs de la Polynésie Française dans ma tête mais j'en garderai également un autre d'un autre genre puisque je me suis fait tatoué, eh ouai ! J'y pensais en fait depuis le début du voyage vu que je trouve que le style des tatouages Polynésiens est très joli, contrairement à la plupart des tatouages que l'on peut voir par exemple en France, bien souvent laids ou ridicules (genre les trucs des motards...). Le tatouage que j'ai choisi est un genre de bracelet qui fait le tour de mon bicep droit et qui est composé de motifs marquisiens. Il a été fait par un tatoueur reconnu dans le milieu apparemment. Quand on se fait tatouer, on a un peu l'impression de se faire couper au scalpel au début mais après ca va. En tout cas, je suis très content du résultat !


Et pour finir, je vous fait découvrir une chanson, selon moi la plus belle chanson de 2007, le genre de chanson qui passe inaperçue à la première écoute de l'album et qui s'avère être superbe au fil des écoutes... Elle a été composée par le meilleur groupe au monde actuellement (que ce soit en CD ou en live) : Arcade Fire !

MP3 : Arcade Fire - Ocean of Noise


Nana la Polynésie Française !


PS : pour ceux qui n'auraient pas compris, "Nana" veut dire au-revoir.

4 commentaires:

Mimi a dit…

Salut Vince!

Très beau ton tatouage, tu me fais halluciner!
Dis donc, pas mal aussi les biceps!

Gros bisous!

Mimi

seb a dit…

On a été très contents de te recevoir fréro, ce fut avec un très grand plaisir !! Tu peux même repasser par la pour ton retour en France ou quand tu veux...
Alors ça y est, tu as dévoilé ton secret de ton tatouage.. on s'était bien garé de le dire... :)

Tommy a dit…

MDR le gonflage de biceps ! Ceci dit, le tatouage est sympa ! Alors ca y est, faut plus te faire chier maintenant, le tatoue !

Vince a dit…

Oui je sais c'est assez impressionnant ;)